Une chanson d'automne !

Une chanson d'automne que tous les Japonais ont entendu au moins cent fois dans leur vie, c'est 赤とんぼ (aka tonbo)"libellule rouge"!

Le texte/le poème a été composé par 三木露風 (MIKI Rofu)en 1921 et la chanson a été composée par 山田 耕作 (YAMADA Kousaku) en 1927. C'est une comptine populaire.

Au jourd'hui, vous l'entendez dans certaines écoles publiques et supermarchés à l'heure de la fermeture. Si vous l'entendez quelque part dans un endroit publique en version instrumentale, c'est que l'établissement ne va pas tarder à fermer sa porte. Pensez à passer à la caisse ou/et cherchez la sortie :)

Voici la vidéo :


Sous titré en japonais


Version spéciale avec 三波春夫 & コーネリアス!
MINAMI Haruo est un chanteur traditionnel et narrateur de l'histoire (roukyoku-shi) et Cornelius est un chanteur et compositeur de la musique électronique/instrumentale.

Voici les paroles de chanson :

夕焼け小焼けの 赤とんぼ
/yuuyake koyakeno akatonbo/
"Les libellules rouges volant au coucher du soleil"
      
負(オ)われて 見たのは
/owarete mitanoha/
"aperçues lorque ma nourisse me portait sur son dos"

いつの日か
/itsunohika/
"remonte à quel jour?"


 山の畑の 桑の実を
/yamano hatakeno kuwanomiwo/
"les mûres du champs à la montagne"

小かごに摘んだは
/kokago ni tsundaha/
"cueillies dans le petit panier"

まぼろしか
/maboroshika/
"Est-ce une illusion? "

 十五でねえやは 嫁に行き
/jyugo de neeyaha yomeni iki/
"Ma nourrice est partie se marier à 15ans"

お里の 便りも
/osatono tayorimo/
"même les courriers de ses parents"

絶え果てた
/taehateta/
"se sont rompus"

(Apparemment, à cette époque : de l'ère Taishô jusqu'au début de l'ère Shôwa, beaucoup de jeunes filles quittaient leur campagne pour aller travailler comme nourrice et femme de chambre à tokyo ou aux grandes villes. Et elles recevaient par courrier des lettres, de l'argent de poche par leurs parents une fois arrivée chez la famille d'accueil.)

 夕焼け小焼けの 赤とんぼ
/yuuyake koyakeno akatonbo/
"les libellules rouges au coucher du soleil"

とまっているよ
/tomatteiruyo/
"se posent"

竿(サオ)の先
/sao no saki/
"sur le bout de la perche"

(personnellement, je pense à la perche de bambou pour sécher les linges)

(paroles src : http://momo1949.hobby-web.net/mm/mu_title/i_akatonbo.htm)


Et pourquoi on entend cette musique à l'heure de la fermeture de l'établissement?

Personnellement, j'associe le coucher du soleil (yuuyake) dans la parole de chanson à la fin de la journée, donc la fin de l'activité journalière.. donc la fermeture des écoles, des supermarchés. etc.

Avec la musique, on passe à hors service en douceur :)
Pas de hote(sses) de caisse ou d'agents de sécurité qui vous chassent en criant : ça va fermer là, passez à la caisse!! Bookmark and Share

0 コメント:

DAZ Studio 4 Advanced